Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

LaManieduCinema

Carnet de route d'une passionnée au Festival de Cannes


J3 Eclair dans le ciel de Cannes

Posted by LaManieduCinema on May 17 2013, 16:43pm

Dix heures

Arrivée tôt, car j’avais un montage à finir. Je suis plutôt contente de ce que j’ai fait quand même. Avec mon petit américain, nous commençons à préparer le matériel. Mais, erreur de débutant, nous n’avons pas rechargé la batterie. Comment se sentir mal à l’aise devant le bras droit du patron qui vous regarde méchamment. Bref, je ferais gaffe maintenant. Le groupe Eclair, qui devait faire sa présentation, est arrivé à midi : on va pas manger avant un moment quoi. Le vent commence à souffler assez fort tout d’un coup. Il faisait beau, maintenant les nuages arrivent. Je sais que je parle beaucoup du temps, mais lorsqu’on passe son temps à courir de partout, à espérer monter les marches le soir, le temps devient primordial. La conférence commence, mais les problèmes techniques s’enchaînent : un parasol qui veut transpercer Glenn, un micro tellement défaillant que, non ce n’est pas du vent qui souffle dans mon casque, mais bien du bruit, et un vent à vous couper le souffle. Après trente minutes à écouter ce bruit gargantuesque dans mon casque, j’ai mal au crâne. Nous continuons nos prises de vue, enchaînant interviews et illustrations. Je regrette de ne pas avoir une bonne mémoire auditive, car l’américain a essayé de m’apprendre pleins de termes techniques, mais pas moyen de m’en souvenir. Je suis contente lorsque la matinée se finit (à 14h quoi), et surtout de manger. Encore une fois, la foule a emporté le buffet dans son ventre avant que je n’ai pu le regarder.

Quinze heures

Je crois avec le temps, mais en fait non. Devant partir à dix-huit heures, je me retrouve avec seulement trois heures pour faire mon montage. Ah non, seulement deux, car l’import dure une heure. Pour ceux qui ne s’y connaissent pas, ça fait très très… très lourd. Enfin bon. Je pensais ne pas avoir le temps, mais lorsqu’on se fie seulement à la longueur des phrases –genre quand le monsieur baisse son micro, c’est qu’il a fini-, ça passe très vite. Si vite qu’en une heure, c’est fini. Il faut dire que je n’ai pas non plus écouté tout ce qui a été dit, le pif-o-mètre, ça a son utilité parfois. Ma chargée de stage apprécie le travail, je ne vais donc pas chercher plus loin. Ce n’est pas que je ne veux pas travailler, c’est juste que la flemme me rattrape lorsque le sujet ne passionne pas toujours. Mais garder le sourire, être efficace, c’est important malgré tout ! J’apprends en fin de journée que l’américain et moi irons voir « Inside Llewyn Davis », le dernier film des frères Coen, dimanche soir en montée des marches. C’est plutôt agréable de finir sa journée sur une aussi bonne nouvelle.

Je tiens à m’excuser du peu d’informations de la journée et de l’oubli constant de mettre des photos pour illustrer mes petites aventures. Mais je préfère vivre le moment et mon appareil photo n’est pas toujours à porter de main. Je ferais mieux demain, promis ! Bonne nuit. Good night.

J3  Eclair dans le ciel de Cannes
Comment on this post

Blog archives

We are social!

Recent posts